La place du co-parent

decor 2

La présence du co-parent ou à défaut d’un accompagnant est souhaitée tout au long de votre parcours au sein de la maternité. Nous favorisons et encourageons sa présence pendant les différentes étapes de votre suivi : en consultation, en échographie, à la réunion des rythmes et besoin du nouveau-né, à l’accouchement, au bloc opératoire et en suites de naissance.

Préparation à la naissance

La capacité de notre salle de préparation à la naissance ne nous permet pas d’accueillir le co-parent, cependant, il est le bienvenu à la réunion des rythmes et besoins du nouveau-né qui a lieu le jeudi soir à 18h30 sur inscription auprès de nos secrétaires.

A l’accouchement

La présence du co-parent n’est pas obligatoire. Le couple peut choisir que la future maman soit accompagnée d’un membre de sa famille ou une amie ou d’être seule. L’accompagnant sera le même tout au long du travail. En cas de césarienne (sauf césarienne en extrême urgence), l’accompagnant est invité par l’équipe médicale à se rendre avec la patiente au bloc opératoire.

Le peau à peau

Le peau à peau se fera de préférence sur la maman mais si cela n’est pas réalisable,  on proposera au co-parent de le réaliser le temps que celle-ci soit disponible.

En suites de naissance

La présence du co-parent est souhaitée et encouragée pendant toute la durée du séjour en suites de naissance. Il est une aide à la fois physique : temps de récupération, aide aux soins du nouveau-né et une aide psychologique : instabilité émotionnelle fréquente en suites de naissance, gestion des pleurs du nouveau-né.

Au-delà d’être une aide, le passage en suites de naissances est une étape clé pour la transition vers la parentalité.